Sécurité sociale professionnelle ou sécurisation des parcours professionnels. Quelle place pour les jeunes ?

par Romain Vila Les Notes de l’IES – n°34 – septembre 2014 Les jeunes constituent une catégorie de l’action publique à laquelle ne peuvent échapper les organisations syndicales. Romain Vila montre dans cette Note comment les revendications plus générales de Sécurité sociale professionnelle à la CGT et de sécurisation des parcours professionnels à la CFDT […]

Lire la suite

Retraites : comment améliorer les droits des femmes ?

par Lucy apRoberts et Nicolas Castel Les notes de l’IES – n°32 – juin 2013   Depuis les années 1980, la « contributivité » du système de retraite a été renforcée de façon à contenir la masse des pensions. Cette politique nuit particulièrement à ceux qui n’ont pas eu une carrière « pleine » et à ceux qui ont […]

Lire la suite

Maintien de l’emploi et chômage partiel. Un modèle italien de flexicurité

par Mara Bisignano Les notes de l’IES – n°31 – mars 2013   En Italie, le dispositif de chômage partiel qu’est la Cassa Integrazione Guadagni (CIG), au-delà d’avoir permis le maintien d’un haut niveau d’emploi industriel, constitue un modèle plus général de gestion des fluctuations des besoins de main-d’œuvre assis sur la qualification dans l’emploi. […]

Lire la suite

Des agences d’intérim aux agences d’emploi

par Rachid Belkacem Les notes de l’IES – n°30 – janvier 2013 En retraçant l’histoire de l’institutionnalisation conjointe du travail intérimaire et de ses acteurs, Rachid Belkacem montre que c’est le sens et la nature de l’intérim qui se transforme. L’intérim comme forme d’intervention ponctuelle dans l’emploi fortement encadrée a vu ses missions considérablement étendues […]

Lire la suite

Le projet d’une école commune

par Jean-Pierre Terrail Les notes de l’IES – n°29 – octobre 2012   Revenant sur les impasses de l’organisation actuelle du systeme scolaire, Jean‐Pierre Terrail, dans le cadre du Groupe de recherche sur la démocratisation scolaire (GRDS), propose un projet de refondation de l’école dont l’ambition est de transmettre une culture commune de haut niveau […]

Lire la suite

Un salariat mondialisé ? Protection des travailleurs et responsabilité sociale de l’entreprise à l’épreuve de la globalisation

par Pauline Barraud de Lagerie Les notes de l’IES – n°28 – juin-juillet 2012   Que faut-il attendre de la « responsabilité sociale » que les grandes firmes occidentales entendent se donner lorsqu’elles sous-traitent une part de leur activité dans les pays du Sud ? Quelle relation salariale se noue lorsque que ce sont les firmes elles-mêmes, sous […]

Lire la suite

Les salaires à la SNCF. Inflexion néolibérale et résilience du statut

par Dominique Andolfatto, Marnix Dressen et Jean Finez Les notes de l’IES – n°27 – mai 2012 Les rémunérations, analysées à la fois du point de vue de leur montant et de celui de leur logique de formation, constituent un indicateur puissant des transformations de la relation salariale et de ses implications. En s’intéressant aux […]

Lire la suite

Le travail en « colos » : le salariat en vacance ?

par Francis Lebon et Maud Simonet Les notes de l’IES – n°26 – avril 2012   La qualification du contrat de travail des animateurs des centres de vacances et de loisirs oppose ceux qui mettent en avant le risque qu’elle constitue pour la survie de ces structures et ceux qui l’estiment indispensable face à l’exploitation […]

Lire la suite

Un usage du SMIC contre le salaire : le cas des centres d’appels

par Nicolas Castel Les notes de l’IES – n°25 – janvier 2012   En s’appuyant sur une analyse de la formation des salaires dans les centres d’appels, Nicolas Castel montre la manière dont le SMIC a profondément changé de signification : de plancher, il est devenu plafond des rémunérations des employés. Parce qu’il permet de s’exonérer […]

Lire la suite

L’assurance maladie aux mains du marché. Le cas des Pays-Bas

par Pascal Turquet Les notes de l’IES – n°24 – décembre 2011   Nombreux sont ceux qui, en Europe comme aux États-Unis, préconisent la création d’un marché de l’assurance maladie. La concurrence entre assureurs serait « organisée » car fortement régulée par l’État. Dans ce modèle, celui-ci doit en effet : définir les soins couverts et les niveaux […]

Lire la suite